TV segmentée, une opportunité de mieux investir en TV

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

La réforme de l’audiovisuel amorce une nouvelle ère avec la télévision segmentée. Cette approche de ciblage, bien connue dans le digital, n’était jusqu’alors pas autorisée en télé. Avec cette étape franchie depuis le début de l’année 2021, de nouvelles possibilités s’ouvrent aux annonceurs.

Un meilleur ciblage pour des investissements plus rentables

Grâce à la TV segmentée, il est désormais possible d’allier la puissance du média télévision à la précision du digital, qui a depuis longtemps prouvé la pertinence de la personnalisation et du ciblage.

A ce stade, la segmentation est possible en fonction de données géographiques, grâce à l’adresse IP de la box internet. Bientôt, des données socio-démographiques pourront venir affiner encore les publics touchés selon leur âge, leur CSP, leur consommation TV etc. Tout cela sera très encadré, avec l’obtention de l’accord du consommateur pour partager ses données notamment.

Un enjeu de monétisation

Les données détenues pour les FAI vont être au cœur du sujet. Avec ces informations, les annonceurs vont accéder à une manne de données très puissante. On va ainsi passer des 12 000 foyers suivis par Mediamétrie à plusieurs millions de clients des opérateurs Internet.

Une force de frappe que les marketeurs ne peuvent pas négliger. De grands annonceurs se sont d’ailleurs déjà lancés : Carte Noire, Citroën, EDF, Engie et Harrys ont déjà déployé des campagnes de TV segmentée en fin d’année 2020.

Mais cela va aussi permettre aux petites et moyennes entreprises  qui ne pouvaient pas se l’offrir d’accéder à la publicité TV, puisqu’elle sera mieux ciblée, moins chère et plus rentable.

Une attribution marketing enrichie

Bien sûr, les données collectées par les FAI sont puissantes, mais leur intérêt sera décuplé si les annonceurs les croisent avec leurs propres données.

Ces informations récoltées vont venir alimenter les données déjà disponibles, tant online que offline, notamment en magasin. La TV segmentée est un nouveau canal qui va permettre de connaître encore mieux ses audiences, de cibler encore mieux ses messages et donc d’augmenter son retour sur investissement.

Le Syndicat National de la Publicité TV estime que ce nouveau secteur pèsera va atteindre entre 200 et 300 millions d’euros d’ici 2022[1]. De belles perspectives pour la publicité TV qui a souffert, comme les autres médias de la crise sanitaire.


[1] https://www.usine-digitale.fr/article/comment-les-chaines-tv-vont-diffuser-des-publicites-ciblees-aux-telespectateurs.N928394

L'actualité oKube

Intéressé(e) par les capacités d'oKube ?

Paris

41-43 rue Paul Bert – 92100
Boulogne-Billancourt
Phone : +33 (0)1 46 55 55 24
contact@smart-traffik.io

Lyon

6 cours André Philip – 69100
Villeurbanne
Phone : +33 (0)1 45 32 32 71
contact@smart-traffik.io

Chicago

222 W Merchandise Mart Plaza
Floor 12, Suite 1212
CHICAGO, IL 60654
Phone : +1 312 620 1958
contactus@smart-traffik.io